AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 terre sèche, terre mouillée.


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

admin  anthropoi
Date d'inscription : 09/05/2014
Messages : 47
Avatar : dasha sidorchuk
DC : La princesse en fuite, Era.
Le chasseur expert, Laertis.


MessageSujet: terre sèche, terre mouillée.   Jeu 12 Juin - 16:55

Elle frissonna. Bien qu'elle venait de ce genre de milieu où l'on ne voit rien d'autres que des champs à perte de vue, elle n'avait jamais aimé ça. Cette terre dans laquelle elle s'enfonçait abîmait ses chaussures, et elle était sûre qu'en revenant sur les pavés, elles seraient bonnes à jeter. Les plis de sa robes frôlait le sol, se tâchant, mais elle voulait bien trop être une dame pour oser soulever les pans du long tissus. Elle marcha avec difficulté au beau milieu de nul part, cherchant quelque chose qui devait pourtant lui sauter les yeux. Dans ce paysage bas et plat, une maison, une grange, une personne ou des animaux devaient bien être visible. Mais elle ne voyait rien, mis à part les nuages si sombres et denses qu'ils semblaient vouloir s'abattre sur elle et le monde.

Elle n'était pas faite pour ça. Pour les champs, pour la terre, pour le travail. Elle était une fille de luxe, une fille qui méritait les meilleures choses. Des diamants, des pierres précieuses, de l'or le plus pur pour en couvrir tout son corps. Elle s'imaginait déjà reine, couverte d'une robe faite entièrement et exclusivement d'or et de diamants, brillante sur elle, couvrant sa peau pâle et faisant d'elle même un bijou magique. Et c'était bien pour accomplir son plus grand rêve qu'elle se retrouvait ici, à la recherche de ce seul fils que le roi semblait avoir. Ah. Ces rois. Ils ne pouvaient jamais se contenter d'une seule femme. Gourmands. Mais en ce moment là, les petits travers des humains l'arrangeaient bien. Parce qu'elle avait bien l'intention de trouver ce déchet pour le faire briller.

Son pied s'enfonça encore plus dans la terre, mais cette fois-ci, elle n'eut pas la chance de se dégager. Ayant trop anticiper son pas suivant, elle perdit l'équilibre pour se retrouver face contre le sol. Un cri de rage s'échappa de ses lèvres alors qu'elle tenta de se relever, tout en gardant la tête haute. C'était fichu. Regardez-là, une boue brune couvrait l'éclat de ses cheveux roux, et la douceur du tissus de ses vêtements. Elle souffla. Et cet autre qui n'était toujours pas là ! Il avait intérêt à posséder ce sang noble, sinon elle le déchiquetterait à la seule force de ses ongles, et personne ne le saurait, dans ce coin perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anthropoi
Date d'inscription : 20/05/2014
Messages : 47
Avatar : Robert Sheehan
DC : Aucun


Localisation : en campagne

MessageSujet: Re: terre sèche, terre mouillée.   Jeu 12 Juin - 20:28

Je ne mettais pas éloigné beaucoup, j''avais tout de même un ou deux kilomètres, il n'y avait rien autour de moi, j'étais seul, sur ses champs qui s’étendaient à plusieurs kilomètres à la ronde. Si loin de la civilisation j'avais presque l'impression d'être le seul homme sur cette planète, mais au moins j'étais sûr qu'aucunes personnes ne viendrait troublé mon intimité ici. La campagne ou l'endroit ou même les plus pudiques pouvaient devenir nudiste. Parfois, je m'imaginais la vie que j'aurais pu avoir si le roi m'avait garder, c'est quand même injuste, à ne partie de jambe en l'air près, j'aurais pu être prince. J'aurais été riche et au lieu d'élever des moutons, je les aurais tous les jours dans mon assiette. Je serais vêtu de jolie tenu pas confortable. Quoi que j'aurais peut-être du fuir comme la princesse étant donné que je suis un agrios. Je n'en sais rien à vrai dire, j'aurais voulu tester ce mode de vie pourtant, même si une vie de prince doit être ennuyante, cela doit être pénible de garder une image parfaite à tout moment, ne jamais pouvoir faire de trucs stupides. J'envie cette vie, mais pourtant elle paraît si désagréable.

Je continuais ma route dans mes pensées, j'admets ne pas avoir des pensées très positive, de plus ce temps pluvieux et cette terre boueuse n'arrangeaient en rien mon humeur. En parlant de boue elle recouvrait mes pieds et comment à impiété sur mes mollets. J'enviais également cela aux princes : ils restent loin de la boue et de toutes ces merdes là, surtout que j'avais du marcher dans un nombre incalculable d’excrément de moutons. C'était juste dégueulasse, mais bon avec le temps, j'étais habituer, c'est dur à croire que quelqu'un peut s'habituer à ça quand même.

Alors que je continuais de me morfondre sur mon pitoyable sort je vis en face de moi une femme qui tentait être dans un état pire que le miens. De loin elle paraissait riche, c'est vrai, elle avait un longue robe qui devait être incroyablement lourde, mais pourtant la jeune femme restait droite et élégante. Du moins elle l'était, elle l'était avant qu'elle ne tombe la tête la première par terre. Au moins, si elle trouvait désagréable la boue, elle venait de la sauver, vu comment elle est tomber elle aurait pu se casser le nez. Certes, dans ce genre de moment je devrais accourir pour sauver cette demoiselle tel un gentleman, mais franchement pour le coup, je n'avais qu'une envie : exploser de rire. Pourtant je me retint et parti voir cette charmante dame. J'étais bien décider à l'aider, mais mes jambes ne fut pas de cette avis, je n'étais qu'à quelques centimètres d'elle quand l'un de mes pieds s'enfonça très profondément et engendra la chute de mon corps par la même occasion. Je n'avais pas vraiment eu le temps de me rendre compte de se que je venais de faire, mais par réflexe je me releva le plus vite possible. Ce fut seulement à cette instant que je me rendis compte que j'avais littéralement écraser la femme que j'étais à la base venu secourir. Dorénavant, la couleur de sa peau ou encore même de ses cheveux devenaient difficile à cerner.

Il fallait que je me rattrape, j'enlevais mon tee-shirt le plus vite possible pour lui essuyer le visage. Elle ne semblait pas contre pour le moment, il n'y avait plus de doutes, le regard qu'elle me portait voulait tout dire. Elle était tomber sous mon charme.

_________________
i am made up of faded memories
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Il faut croire que je n'étais pas indispensable.


Dernière édition par Hond Andrew le Lun 16 Juin - 22:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin  anthropoi
Date d'inscription : 09/05/2014
Messages : 47
Avatar : dasha sidorchuk
DC : La princesse en fuite, Era.
Le chasseur expert, Laertis.


MessageSujet: Re: terre sèche, terre mouillée.   Ven 13 Juin - 16:56

Elle frappa le sol d'un coup de poing violent, faisant voltiger quelques gouttes de boue qui vinrent encore une fois s'échouer sur elle. Elle doutait qu'elle puisse être plus sale que ça. Elle doutait aussi qu'elle puisse un jour être aussi ridicule. Quelle honte ! Et quelle perte ! Elle avait fait tout ce chemin pour rencontrer ce prétendu fils, et elle devait faire demi-tour parce qu'elle n'avait pas l'allure pour rencontrer quelqu'un d'aussi important. Elle devait faire bonne figure, elle devait l'impressionner. Elle ne devait pas se ridiculiser face à lui ! Il ne la prendrait jamais au sérieux pas la suite. Elle entendit enfin quelqu'un venir à sa rescousse, mais le personnage ne semblait pas être quelqu'un de très fiable. Dès la première seconde où elle aperçu son visage, elle grimaça. Pourvu qu'il passe son chemin, finalement.

Mais Pyrrha devait avoir une dent contre elle, parce qu'au lieu de s'éloigner comme elle l'avait espéré, il s'approchait d'elle... et tomba lui aussi au sol. Elle cria. Mais qui lui avait envoyé un demeuré pareil ! Ce paysan ne devrait-il pas avoir l'habitude de cette terre ? Elle avait de la peine pour lui, mais pas assez pour ne pas lui en vouloir. Elle le vit enlever son t-shirt pour l'aider à se nettoyer, mais son sens de la fierté la força à le repousser brusquement. Si brusquement qu'il se retrouva rapidement lui aussi sur le sol. « je t'interdis de poser ce chiffon sur mon visage ! » lui hurla-t-elle, mécontente. Elle était tellement sale et tellement mal qu'elle eut presque envie de pleurer. « et qui es-tu pour me parler, toi ? » continua-t-elle de dire alors qu'elle se relever pour se tenir droite sur ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anthropoi
Date d'inscription : 20/05/2014
Messages : 47
Avatar : Robert Sheehan
DC : Aucun


Localisation : en campagne

MessageSujet: Re: terre sèche, terre mouillée.   Mar 17 Juin - 19:48

Je la pensais charmé par le bel homme que je suis, mais il semblait qu'elle préférait la boue. Pourquoi ? Elle semblait aimer les contactes avec cette dernière étant donné qu'elle venait de donner un grand coup sur le sol, ce qui engendra des éclaboussures qui se déposèrent sur son jolie visage. Je n'avais vraiment pas de chance, je ne pouvais pas rencontrer des filles belles et normales en même temps ? Non toutes celles qui ont cerveau qui fonctionne normalement sont moches. En tout cas, qu'elle aime la boue ou je venais de lui tendre mon tee-shirt pour qu'elle s'essuie. Un tee-shirt que j'appréciais beaucoup, mais qu'elle venait de refuser en le comparant à un chiffon. Non, mais elle se prend pour qui la bourgeoise, j'aurais aimé lui rappeler que dans la position dans laquelle elle est, elle ne devrait pas faire la difficile. Un soupir sortit de ma bouche, je pensais qu'elle allait arrêter avec son air hautain, mais elle ne semblait décidée. Elle osa même demander qui j'étais pour lui adresser la parole, parce que maintenant il faut être un noble pour parler à un noble ? Je n'avais pas envie de me prendre la tête avec une si jolie fille alors j'allais rester gentil.

« Je suis Hond Andrew, enchanté ! Certes, je ne suis pas un bourgeois, ni un noble, mais bon, ce n'est pas parce que mademoiselle a une jolie robe, ou plutôt avait une jolie robe qu'elle doit se sentir supérieur à moi. »

Elle était enfin debout face à moi, mais son équilibre semblait encore fragile je l'aidais donc à se tenir droite en plaçant mes mains sur ses deux bras qui longeait son corps. Je n'étais pas rancunier, c'est vrai, j'avais limite aucune fierté donc dans ma tête malgré les propos assez vexant qu'elle avait prononcé, elle était déjà pardonnée. Bon, j'admets que si c'était un gros thon, je ne l'aurais sûrement pas pardonné, d'ailleurs, je ne serait sûrement pas rester. 

_________________
i am made up of faded memories
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Il faut croire que je n'étais pas indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin  anthropoi
Date d'inscription : 09/05/2014
Messages : 47
Avatar : dasha sidorchuk
DC : La princesse en fuite, Era.
Le chasseur expert, Laertis.


MessageSujet: Re: terre sèche, terre mouillée.   Mer 18 Juin - 14:36

Peut-être souffrait-elle d'une sorte de complexe d'infériorité, ou d'un quelconque autre complexe qui la poussait à agir comme une personne qui n'était absolument pas elle. Elle se disait donc noble alors qu'elle voyait encore sa mère et sa sœur travailler seules dans les champs pendant qu'elle les observait, dégoûtée, et ce qu'elle faisait de pire encore, c'était de rabaisser des gens qui étaient pourtant au même niveau de vie qu'elle. Mais cela, elle ne l'avouerait jamais. Elle fixa ce jeune homme face à elle avec une mine écœurée, se répétant intérieurement ' pourvu qu'il parte, pourvu qu'il la laisse tranquille, pourvu qu'il ne veuille pas l'aider plus '. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas rester une seconde de plus ici. Elle avait trop travaillé, trop sacrifié pour ce sortir de là, et là voilà coincée une nouvelle fois dans son milieu de naissance.

« Je suis Hond Andrew, enchanté ! Certes, je ne suis pas un bourgeois, ni un noble, mais bon, ce n'est pas parce que mademoiselle a une jolie robe, ou plutôt avait une jolie robe qu'elle doit se sentir supérieur à moi. » Hond… Andrew. Hond Andrew. H. o. n. d. A. n. d. r. e. w. Pourquoi est-ce que ce nom et ce prénom lui disait quelque chose ? Elle plissa les yeux, et commença a le fixer comme si elle voulait observer ce qu’il avait sous sa peau et sa chaire. Ce nom ! Elle l’avait entendu ! Et pire encore, maintenant elle se souvenait ! C’était la raison pour laquelle elle était là ! Un éclair de désespoir la traversa à la vitesse e la lumière. Elle était complètement médiocre dans ses vêtements, et par Pyrrha, elle avait aussi été absolument odieuse face à ce bâtard du roi. Elle était mal. C’était fichu ! Elle n’arriverait plus à rien. Devait-elle s’écraser face à lui ? lui présenter ses plus plates excuses ?

Elle n’arrivait pas à s’y résoudre, parce que rien que penser à des supposées excuses lui soulevait le cœur. Il était pouilleux ! Bien plus qu’elle, et ne semblait même pas vouloir se sortir de cette misère. Pathétique. Elle ne s’abaisserait pas à demander des excuses à … ça. Elle lui tourna alors un peu autour, et changea par la même radicalement d’attitude. Elle dit adieu à cette fille odieuse et hautaine, pour saluer la femme déterminée et prête à tout pour obtenir ce qui lui était dû. Elle passa sa main fine sur les épaules de ce Andrew alors qu’elle passait dans son dos, revenant ensuite face à lui pour le fixer. « Enchantée, Andrew, tu peux m’appeler Aristéa » Elle lui fit le sourire le plus charmeur qu’elle avait dans sa collection, tout en essayant de paraître la plus innocente possible, ce qui s’avéra être extrêmement dur compte tenu de toutes les pensées et tous les espoirs qu’elle avait vis-à-vis de cette rencontre.   « Que dirais-tu qu’on discute un peu ? Chez toi ? »  Dire ça lui brûla la langue, elle s'imaginait déjà assise sur un tas de paille qui piquerait sa peau sensible. Mais ce qu'elle lui dit ensuite qui arracha la gorge. « Que je puisse me faire pardonner pour mon comportement, et qu’on fasse par la même occasion, connaissance ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: terre sèche, terre mouillée.   Aujourd'hui à 12:48

Revenir en haut Aller en bas
 

terre sèche, terre mouillée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENEFICIA FELIS :: 
Telliode, les alentours
 :: villages :: champs
-