AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Like we gonna die young ft mneme


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

anthasîa : général
Date d'inscription : 10/04/2014
Messages : 157
Avatar : Jake Abel
DC : aucun pour l'instant ;)


MessageSujet: Like we gonna die young ft mneme   Mer 23 Avr - 3:14

like we gonna die young

C'était mouvementé au château et je n'avais pas envie d'aller me terrer au Quartier Général. Pourquoi ? Simple, on m'appelle Général et j'aimerais bien être Thésis pour une fois. Être un simple citoyen pour un soir sans accroche tête, sans que j'aie à me battre pour quoi que ce soit. J'ai besoin de moment à moi sans penser à quoi que ce soit. Je n'ai pas envie de croire que j'ai une chance de faire une simple sans problème, je sais que c'est impossible, mais en avoir l'illusion c'est toujours agréable. Un soir de plus où je quittais le château en catimini. Impossible de me voir partir, j'étais devenir professionnel quand il s'agissait de sortie en douce. J'avais traversé les faubourgs d'un pas non-chalant, la capuche renversé sur ma tête. J'avais la tête haute et mon visage était partiellement caché par ce morceau de tissu. Je marchais d'un pas excessivement lent, profitant bien de cette liberté nocturne. Je pensais à tout ce que mon père m'avait fait subir à travers toutes ses années, tout le mal qu'il avait fait subir à des Agrios pour me faire du tord. J'en avais assez. Je savais reconnaître les samanos, les Agrios par contre, j'avais encore de la difficulté de les distinguer. Pourquoi ? On les a éliminé sous mes yeux, tous ceux que j'ai rencontré. Mon est un monstre, je pourrais même dire un fou. Par chance, je ne suis pas comme lui, Oh non! Et je ne le serai jamais. Les faubourgs disparaissent derrière moi. Le premier pas dans les bas quartiers et ma veste fut retiré de ma tête et elle se dressa bien droite. Je retirai mes mains de mes poches marchant fièrement jusqu'à l'Argos. J'y entrai en silence et m'installai au bar et me commandant un verre. Ce ne fut pas très long avant qu'il soit posé devant moi. Je tatai le verre du bout des doigts, les deux coudes contre le comptoir à fixer le mûr. J'étais dans mon petit monde, je ne portais pas vraiment attention à ce qui se passait autour, jusqu'à ce que je puisse entendre : « Hey mais c'est à qui ce chat! Pas de chat ici. » Je restai immobile ne portant pas à la scène derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

chat de gouttières
Date d'inscription : 20/04/2014
Messages : 58
Avatar : cats everywhere ♥
DC : Oraya Idris, la maman lionne


MessageSujet: Re: Like we gonna die young ft mneme   Jeu 24 Avr - 17:39

Une journée banale, enfin, pour un chat. Laertis était parti je ne sais où, suivant encore et toujours la même personne qu’il soupçonnait d’être un samanos. Cette fois, je ne le collais pas, préférant ne pas risquer que le kako qu’il pourchassait ne me repère et fiche tout en l’air. Me voilà donc à errer dans les rues, moi aussi, à la recherche de samanos. Enfin, je ne le fais pas vraiment avec une grande conviction. Avec le temps, j’ai appris à bien les repérer, et à les différencier également. Mais je reste prudente, parce que je n’arrive toujours pas à parfaitement cacher ma présence, et il suffit d’un kako expérimenté pour découvrir le poteau rose, et autant dire que je n’ai pas l’intention de mourir maintenant ! Outre la présence d’un kako que je décide de fuir illico presto, je ressens soudainement une forte présence. Un samanos, j’en suis sûre. Mais quelque chose est différent, sa présence est différente des autres, plus attirante, pire qu’un aimant. Mais j’ai beau cherché, je n’arrive pas à voir de qui il s’agit. Intuitivement, je tente de suivre le samanos. C’est ainsi que j’arrive dans les bas quartiers, devant le bar l’Argos. Mais pourquoi un bar ?! Les chats n’ont jamais le droit d’aller dans les bars. Et je trouve ça stupide d’ailleurs, c’pas comme si on était des chiens et qu’on allait tout de suite foutre le bordel ! J’hésite un instant devant l’entrée. Ce n’est qu’un samanos après tout ! Pourtant, une présence aussi forte, c’est louche. Et si … Non. C’est complètement fou, c’est … Et pourquoi pas ? Bon sang, ça fait des années que je cherche mon kala sans perdre espoir, et en cet instant, je n’ai jamais été aussi proche d’une possible fin à cette quête, et tout ce que j’arrive à faire, c’est hésiter. Comme une folle, je fais les cent pas devant l’entrée du bar. Qu’est-ce que je fais ? Et si c’était vraiment mon kala ? Comment je fais ? Qu’est-ce qu’il va se passer s’il me reconnait ? Et puis merde ! J’y vais. Tant pis pour la suite, qui vivra verra !

J’entre donc dans le bar et autant dire que la discrétion ne fut pas durable. On me repère sur le champ, mais je reste calme. Peut-être que s’ils comprennent que je ne veux pas mettre le bazar, ils me laisseront tranquille ? Mais qu’est-ce que je raconte ? Comme s’ils pouvaient comprendre ça. Je n’ai pas le temps de réfléchir. Sans hésiter, je me dirige vers le comptoir et saute dessus. BINGO ! C’est Jerry qui tient le bar ce soir. Ce mec est une perle avec les animaux ; avant que je ne tombe sur Laertis, c’était lui qui me donnait à manger la plupart du temps. Je miaule pour attirer son attention, chose qui ne tarde pas. « Tiens ! Te revoilà toi ! Ça fait un bail ! » Magnifique, il m’a reconnue. Enfin, je crois … Peu importe, il prend ma défense et me laisse traîner sur le comptoir sans crainte. Une chance étant donné que le samanos que je suivais se trouve accoudé à ce dernier ! Je ne sais toujours pas quoi faire. Plus ça va, et plus je sens que j’ai raison, que c’est probablement le kala qui m’est destiné. Je le fixe sans gêne, je suis un chat après tout, ça n’a jamais dérangé personne qu’un chat le fixe. Il a l’air ailleurs. Et moi je dois avoir l’air d’une groupie à ne pas le lâcher des yeux comme ça. Même le barman se moque de moi. « Eh ben ! Regarde-moi ça ! On dirait que ce chat fait une fixette sur toi ! » Et il rigole. Si seulement je savais quoi faire …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

anthasîa : général
Date d'inscription : 10/04/2014
Messages : 157
Avatar : Jake Abel
DC : aucun pour l'instant ;)


MessageSujet: Re: Like we gonna die young ft mneme   Ven 25 Avr - 23:59

Pourquoi un bar? Pourquoi est-ce que j'ai décidé de m'arrêter là ? J'aurais pus aller directement au quartier général, mais mes jambes en ont décidé autrement. J'aurais pu dire non, rentrer chez moi aussi. Hors de question, mon père m'aurait fait la morale pendant des heures et des heures. C'était ennuyant de l'entendre se plaindre a mon sujet. Je savais bien que ma présence le dérangeait et su je lui annonçais un jour que je quittais la maison pour de bon, et bien il en ferait une fête! J'en suis sûr, je le connais assez bien pour ça. Mais non, je ne quitterai jamais la maison, pourquoi? parce qu'il ne me supporte pas et j'aime cette idée. Je lui fais du tord en restant sur place et je sais en jubiler! D'accord, je prend des coups pour cette histoire, mais chacun d'eux valent le coup. Si je prend les coups c'est simplement pour ne pas mettre la puce ànl'oreille de mon père.  Pour n'est pas de toute à mon sujet, qui'il ne se préoccupe pas de moi comme il le fait actuelement. Il sait que je suis sorti, mais il ne s'inquiète pas du fait que je pourrais lui faire du tord ou que je le dénonce pour ce que j'endure. Il me croit faible et surtout incompétent. Je ne suis qu'un jouais pour lui quand il devrait avoir peur de moi, oui peur, parce que je pourrais le faire tomber, oh oui, tomber tellement mort qu'il pourrait en mourir! Je n'ai pas seulement les plans de la rébellion, j'ai les miens et je m'en occuperai seul, sans personne, puisque personne ne se rend compte de ce que je vis. À quoi bon aller chercher une aide quelconque quand personne ne vous croira. C'est un dilemme que je ne me pose même pas pour être honnête.

De mon côté du bar, j'étais tranquille, il n'y avais personne installé à côté de moi, non personne, même le barman était à l'autre bout, du moins quand je suis entré. J'étais tranquille là au moins. J'ai ma commande sous les yeux, mais c'est à peine si je la touche ou que je la regarde. Elle est là c'est tout. Je n'ai aucun réel intérêt pour l'alcool, mais pourtant, c'est là que je me trouve, étrange non? Mais bon ce n'est que détail et je n'aime pas vraiment m'y attardé. Je me perd dans mes pensé je pense, mais à quoi? Era, je ne sais pas. Kalea? Bonne question. Mon père?  Oh non jamais! Mais à quoi alors? Je passe ma main dans cheveux, perplexe, pensif. Dans u  soupire j'agrippe rapidement mon verre et le porte à ma bouche, ce n'est aue là que je me rendis compte que le barman était à ma hauteur. 《 Eh ben ! Regarde-moi ça ! On dirait que ce chat fait une fixette sur toi ! 》 Je lève les yeux vers lui, toujours mon verre entre les lèvres. J'arque un sourcil sans trop comprendre et dépose mon verre. Je regarde au sol à ma droite, regarde à nouveau le barman d'un air assez étrange pour qu'iil me fiche la paix. Ce n'est que là que j'eus une impression étrange. Une forte impression, peut-être mon instinct, je l'ignore. Je regardai à ma gauche et vis un chat. J'eus un léger sourire en coin et tendit ma main vers ce chat. C'est vrai qu'il avait le fixe sur moi, mais pourquoi. Une fois ma main près de son oreille, j'eus un moment de recule et retiré ma main l'observant. C'était un chat et jamais un chat n'avais eus une tel fixation sur moi. J'eus un moment de réflexion. Impossible. Non, ce n'était tout simplement pas possible. Dans un murmure, à moi-même : 《Impossible...》 Je regardai le chat à nouveau fixe, j'avais posé ma main sur mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

chat de gouttières
Date d'inscription : 20/04/2014
Messages : 58
Avatar : cats everywhere ♥
DC : Oraya Idris, la maman lionne


MessageSujet: Re: Like we gonna die young ft mneme   Dim 18 Mai - 23:25

MAIS BON SANG QU'EST-CE QUE JE SUIS CENSÉE FAIRE ? Ok. Ok. Ooooo-k ! D'abord, faut que j'me calme. Calme. Voilà ! Caaaalme ... MAIS COMMENT JE PEUX ÊTRE CALME DANS UN MOMENT PAREIL ? Heureusement que ça ne se voit pas quand un chat fait une crise de panique, sinon on m'aurait déjà foutue dehors. Je le fixe toujours, immobile. Qu'est-ce que je peux faire d'autre ? Je suis coincée dans la peau d'un chat ! Je peux rien faire, sinon attendre qu'il me voit et comprenne tout seul. Enfin, si il est bien mon kala. Après tout, je pourrais très bien me tromper ! Si il ne fait pas plus attention à moi, c'est que ce serait une erreur ... Attendez, il me regarde là. Il tend la main là ! JE FAIS QUOI MON DIEU ? Il s'arrête .... Non. Son regard. Lui aussi il le sent. Je ne bouge toujours pas, de toute façon, c'est comme si je ne savais plus comment faire. Je reste là, à continuer de le fixer droit dans les yeux. J'vais pas non plus me mettre à gratter un message sur le comptoir avec mes griffes ! Quoique, c'est une idée ça ... NON ! Reprend-toi ma grande, cesse de penser à des trucs aussi absurdes. Il va penser quoi lui ? Et puis c'est qui en plus. J'en sais absolument rien. Bon sang, ça me rend folle. Je ne sais vraiment pas quoi faire. Et pourtant, il faut réagir. On va pas rester plantés là à se regarder dans le blanc des yeux ! Doucement, je tends la tête et me mets sur mes quatre pattes. J'avance d'un pas, histoire de voir comment il va réagir, si tant est que lui sache quoi faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Like we gonna die young ft mneme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like we gonna die young ft mneme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» The Young And The Hopeless

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENEFICIA FELIS :: 
Arcure
 :: bas quartier :: bar l'argos
-